Saveur Lozère et ses tommes de Brunes – le plaisir dans la coopération

Conseils et formations | Vente directe - Circuits Courts - Agritourisme

Saveur Lozère et ses tommes de Brunes – le plaisir dans la coopération

Voilà 3 ans que le GIE Saveur Lozère développe localement la vente de leurs fromages au lait entier de vaches Brunes, une race reconnue pour son lait riche et savoureux. Aujourd’hui, ils souhaitent augmenter les volumes produits, dépasser les frontières de la Lozère et diversifier leurs débouchés, pour offrir leurs fromages atypiques au plus grand nombre.

Le GIE a fait appel à nos services en début d’année 2019 afin de se structurer sur la commercialisation et de passer ce cap. Récit d’une formation auprès des 11 associés du GIE.

Faire le point sur l’existant, mieux envisager le futur

Après ces années d’activités, il était tout d’abord nécessaire de réaliser un état des lieux, et ce fut l’occasion de passer en revue les divers canaux et circuits de vente, au crible d’indicateurs économiques pertinents au vu de l’activité et des objectifs de groupement. Les partenaires du GIE ont ainsi pu faire le point sur les débouchés à poursuivre, ceux à développer, ainsi que ceux pour lesquels une transition devait être envisagée.

Une fois cet état des lieux réalisé, il était temps de mieux comprendre le client, pour mieux répondre à ses besoins et s’adresser à lui. Après avoir explicité l’intérêt de la connaissance client, les associés ont pu mettre en œuvre les démarches d’étude de marché, de segmentation des clientèles et de ciblage. S’en est suivi la clarification du positionnement commercial, au travers de travaux sur les axes de valeurs portées par le GIE et sur l’image que les associés souhaitent en construire.

Ainsi, la fin de cette séquence était marquée par ce grand chantier de mise à plat et d’harmonisation de la stratégie commerciale.

Construire une démarche marketing pour optimiser les ventes et la communication

La première étape de cette séquence a concernée les produits du GIE. Ce fut l’occasion de décortiquer les qualités et valeurs portées par chaque produit, d’harmoniser la gamme de produits, de réfléchir à son évolution avec de nouveaux produits et/ou familles de produits.

S’en est suivie une revue des circuits de distribution des produits, et des prix pratiqués au sein de chacun. En lien avec l’analyse préalablement réalisée, les stratégies de distribution et de tarification furent longuement discutées et abouties en vue d’optimiser les ventes et la satisfaction des clients. Dans les 3 années à venir, un plan d’action visant à renforcer ou développer certains débouchés est désormais aux mains du GIE.

Enfin, le dernier axe de la démarche marketing construite lors de la formation a porté sur la communication. Dans cette séquence, préparatoire à la suite, il fut question d’envisager tous les moyens et outils de communication à la portée du GIE, et d’ébaucher un plan de communication.

Une des tommes de Saveur Lozère, dans son environnement naturel !

Affiner la communication du GIE pour la rendre plus percutante

La dernière séquence de la formation menée auprès du GIE concernait les méthodes, outils et actions de communication, et ce sur toutes les formes de communication :

  • Optimiser l’entretien de négociation avec un intermédiaire en circuit-court : préparer et mener les différentes étapes de l’entretien commercial ;
  • Rendre les points de vente attractifs (étals de marché, stand de foire, présentation en boutique) : maitriser les bases du merchandising ;
  • Concevoir sa communication Print : réaliser des maquettes d’outils print (prospectus, carte de visite, panneaux d’enseigne, fiches produits, …) et un cahier des charges pour transmission à un graphiste ;
  • Concevoir sa communication Web : rédiger et éditer le contenu d’un site Internet pour transmission à un développeur web ; communiquer sur les réseaux sociaux.

Après avoir fait appel à un photographe pour obtenir des images mettant en valeur leurs produits comme ils le méritent, le travail est désormais dans les mains d’une graphiste et d’une agence de communication pour la révision de la charte graphique, la création de nouveaux outils commerciaux et de communication, ainsi que la création d’un site Internet, avec module de vente en ligne.

Le groupe réuni pour découvrir les résultats des prises de vue sur leurs fromages

Une formation enrichissante aussi pour le formateur !

Cette formation fut pour moi un grand plaisir, car elle fut l’occasion de travailler auprès d’un groupe de 11 personnes, aux multiples points de vue, qualités et caractères ! Au-delà du plaisir que j’ai eu à animer les séances de formation et échanger avec les participants, j’ai aussi pu découvrir de belles personnalités, parfois aux frais de mes tympans, et il est certain que cette aventure autour de leurs fromages n’est pas finie !

Détails pratiques : la formation a duré 42 heures, s’est déroulée sur 4 mois avec des sessions régulières à la demi-journée ou la journée, et a été intégralement financée par VIVEA, le fonds pour la formation pour les agriculteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *